««« choc »»»

« choc » dans :
Ron­sard
1552
~ Que tout par­tout…
~ Un grand rocher…
Hes­teau
1578
~ Toujours de Jupi­ter…
Blan­chon
1583
~ Le Printemps gra­cieux… [strophe 8]
Claude Gar­nier
1609
~ Ores les airs…

~#~














 

Choc. Aboyant, dan­gereux, reten­tis­sant, im­pé­tueux, frois­sant, nau­fra­geux, dis­si­pant, roide, pé­ril­leux, brisant, ren­con­treux, effrayant, dom­ma­geable, ré­son­nant, ma­rin, vio­lent, tem­pé­tueux, har­di, rom­pant ou cor­rom­pant.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 59v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_125]
(texte modernisé).

[Voir aussi coup.]


 

«««  #  »»»

Choc. Abbaiant, dan­gereus, reten­tis­sant, im­pe­tueus, frois­sant, nau­fra­geus, dis­si­pant, roide, pe­ril­leus, bri­sant, ren­con­treus, effroiant, dom­ma­geable, re­son­nant, ma­rin, vio­lent, tem­pes­tueus, har­di, rom­pant ou cor­rom­pant.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 59v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_125]
(texte original).

[Voir aussi coup.]