««« scor­pion »»»

« scorpion » dans :
Hes­teau
1578
~ Œil bel œil, orne­ment…

~#~














 

Scorpion. Tor­tu, poi­gnant, re­cro­quil­lé, vé­né­neux ou ve­ni­meux, mor­tel, ef­froyable, ma­lin, noueux ou noué, ar­dent, nui­sible, dan­ge­reux, re­cour­bé, me­na­çant, hor­rible.

La poin­ture de cet ani­mal est aus­si veni­meuse que la mor­sure du ser­pent. Il y en a de plu­sieurs espèces : mais ceux qui ont plus de sept nœuds en la queue, sont notoi­re­ment les pires et les plus dan­ge­reux.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 241v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_489]
(texte modernisé).


 

«««  #  »»»

Scorpion. Tor­tu, poi­gnant, re­cro­quil­lé, ve­ne­neus ou ve­ni­meus, mor­tel, ef­froiable, ma­lin, noüeus ou noüé, ar­dent, nui­sible, dan­ge­reus, re­cour­bé, me­na­çant, hor­rible.

La poin­ture de cet ani­mal est aus­si veni­meuse que la mor­sure du ser­pent. Il i en a de plu­sieurs especes : mais ceux qui ont plus de sept neuds en la queuë, sont notoi­re­ment les pires & les plus dan­ge­reus.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 241v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_489]
(texte original).