Description des éditions anciennes d’où sont extraits les poèmes en ligne
 

Œuvres de
Le Poulchre
sur Gallica :

1587

Les honnêtes Loisirs

*

Les sept livres des honnêtes Loisirs, Paris, 1587.

les / SEPT LIVRES / des honnestes loisirs / de monsievr de la motte messeme’, / Cheuallier de l’ordre du Roy, & Capitaine / de cinquante hommes d’armes des Or- / donnances de sa Majesté. Intitulez chacun / du nom d’vn des Planettes. / qvi est vn / Discours en forme de Chronouiologie où sera verita- / blement discouru des plus notables occurrances / de noz guerres ciuiles, & des diuers / accidens de l’Autheur. / dedie’ av roy. / Plus, vn meslange de diuers Poëmes, / d’Elegies, Stances & / Sonnets. / a paris, / Chez Marc Orry, ruë sainct Iacques, / à l’enseigne du Lyon Rampant. / 1587. / avec privilege dv roy.

gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k72630g]
[NUMM-72630] [PDF_1_576 / 28,3 Mo]

Les fichiers PDF télé­char­gés comprennent une page de titre et une page spéci­fiant les condi­tions d’uti­li­sa­tion des conte­nus de Gallica. Dans la numé­ro­ta­tion ci-dessous des pages PDF, il n’est pas tenu compte de ces deux pages ini­tiales.

[0] Pages liminaires [n.p. =PDF_2_25]

Les pages limi­naires comprennent une page de titre [n.p. =PDF_2] ; une épître en alexan­drins « Au Roi très-chrétien Henry III. » [n.p. =PDF_4_12] ; un avertis­se­ment au lec­teur en prose, ter­mi­né par un sonnet [n.p. =PDF_13_15] ; un son­net de Mon­sieur de Pons en Touraine [n.p. =PDF_16] ; une ode latine sur l’auteur [n.p. =PDF_16_17] ; une ode latine à F. Le Poulchre de Fran­çois Thoris Bellion, suivie de sa tra­duc­tion et d’un son­net par le même auteur [n.p. =PDF_18_25].

[1] Les Honnêtes Loisirs de Messire François Le Poulchre [ff. 1r°-228v° =PDF_26_457]

* Le premier Livre des honnêtes Loisirs, inti­tu­lé la Lune [ff. 2r°-21r° =PDF_28_66]

* Livre second, inti­tulé Mercure [ff. 21v°-60v° =PDF_67_145]

* Troisième Livre, inti­tu­lé Vénus [ff. 61r°-109r° =PDF_146_218]

Les ff.73r°-84v° sont man­quants. On peut les lire dans une autre édi­tion dis­po­nibles sur Galli­ca, d’une qua­li­té d’im­pres­sion infé­rieure, NUMM-72629 [PDF_168_191].

* Livre quatrième, inti­tu­lé le Soleil [ff. 109v°-128v° =PDF_219_257]

* Livre cinquième, inti­tu­lé Mars [ff. 129r°-156v° =PDF_258_313]

* Sixième Livre, inti­tu­lé Jupiter [ff. 157r°-188v° =PDF_314_377]

* Septième Livre, inti­tu­lé Saturne [ff. 189r°-228v° =PDF_378_457]

[Le dernier folio est numé­ro­té par erreur 230 au lieu de 228.]

[2] Les Amours d’Adrastie [39 sonnets numé­ro­tés 1 à 39 sui­vis de stances] [ff. 229r°-243v° =PDF_458_485]

[229] [2] [1] 7 [PDF_459] adynata :
Ah de qui misérable aurai-je plus fiance…

[231] [1] [2] 10 [PDF_460_461] suppliciés :
À mon cruel tourment la roue d’Ixion…

[3] Mélange de vers d’Amour [ff. 244r°-255v° =PDF_486_509]

[246] [1] [2] [PDF_490_491] carpe diem :
S’on voyait votre Été long comme votre Automne…

[4] Mélanges de divers Poèmes [ff. 256r°-288v° =PDF_510_576]

[284] [1] [2] [PDF_590_591] antithèses Pace non trovo… (Canz., 134) :
Je n’ai jamais la paix et ne peux faire guerre…

L’avant-dernière page contient un ache­vé d’im­pri­mer : « À Paris, de l’impri­me­rie de Pierre Hury demeu­rant près Saint Hylaire, à la Cour d’Albret ».



En ligne le 02/06/05.
Dernière révision le 11/04/21.