Description des éditions anciennes
d’où sont extraits les poèmes en ligne
 

Œuvres de
Pontoux
sur Gallica :

1579

Gélodacrye amoureuse


*

Gélodacrye amoureuse, Paris, 1579.

GELODA- / crye amov- / reuse / Contenant plusieurs Au / bades, Chansons, Gaillar- / des, Pauanes, Bransles, Son- / nets, Stanses, Madrigales, / Chapitres, Odes, & autres / especes de Poësie Lyrique. / Par Claude de Pontoux, / Chalonnois. / A PARIS, / Par Nicolas Bonfons, ruë / neuue Nostre Dame, à / l’enseigne S. Nicolas. / 1579.

[gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k3243817]
[NUMM-324381] [PDF_1_173 / 40,8 Mo]

Les fichiers PDF télé­char­gés com­prennent une page de titre et une page spé­ci­fiant les condi­tions d’uti­li­sa­tion des conte­nus de Gallica. Dans la numé­ro­ta­tion ci-dessous des pages PDF, il n’est pas tenu compte de ces pages ini­tiales.

[0] [pages liminaires] [ff. 1r°-6v° =PDF_8_19]

Les pages liminaires comprennent une page de titre [f° 1r° =PDF_8] ; une épître dédi­ca­toire « à noble et ver­tueuse Dame Made­leine de Rein­çon, Dame de Mont­fort, Ruffay, Brange, et Savi­gny en Rever­mont », datée « de Lyon, ce pre­mier jour de jan­vier mil cinq cent soixante-seize » [ff. 2r°-3v° =PDF_10_13] ; un son­net de l’au­teur à la même dame [f° 4r° =PDF_14] ; un son­net de l’au­teur au lec­teur [f° 4v° =PDF_15] ; un son­net de N. Julien « en faveur de l’au­teur » [f° 5r° =PDF_16] ; un son­net de G. Des Autels « à C. de Pon­toux » [f° 5v° =PDF_17] ; un son­net « aux dames cha­lon­naises » signé C.  Quarre [f° 6r° =PDF_18] ; deux qua­trains de l’au­teur sur l’amour, la paix et la guerre [f° 6v° =PDF_19].

[1] Gélodacrye amoureuse. [ff. 7r°-72r°=PDF_20_162]

[16] [2] [2] [PDF_38] antithèses :
Je me repais du doux et de l’amer…

[23] [1] [1] [PDF_52] antithèses (Canz., 178) :
Vouloir m’épronne, et l’aveugle me guide…

[29] [2] [5] [PDF_65_66] vers rapportés (armes de l’Amour) :
Ce gentil feu, ce trait, cette filasse…

[48] [1] [2] [PDF_102_103] adynata :
Plutôt ardra cette machine ronde…

[2] Table de tout le contenu de ce présent livre. [n.p. =PDF_163_167]

La table est suivie de la gravure repré­sen­tant un poète chantant l’amour à une dame et d’un sixain.



En ligne le 09/10/19.
Dernière révision le 19/06/22.