««« oreil­le »»»

« oreille » ou « oreilles » dans :
Des Autels
1550
~ Toutes les fois…
Magny
1557
~ Quand je vois qu’elle écrit…
La Bode­rie
1571
~ Phébus, Pei­thon…
Jean de La Taille
1573
~ Si jamais gen­til­homme…
Gou­lart
1574
~ Ô pas épars…
Le Loyer
1576
~ Amour Tyran m’a mis…
Marie de Romieu
1581
~ Le luth, César, l’Amour…
Du Monin
1582
~ Toujours le sein…
1585
~ Bouche, riche cité…
Ron­sard
1584
~ Ô doux par­ler…
Sponde
1588
~ Tout s’enfle contre moi…
Louven­court
1595
~ Cheveux fri­sés…
Las­phrise
1597
~ Heureux qui est muet…
Bernier de La Brousse
1618
~ Ô beau rets d’or…
Certon
1620
~ Esprits qui vole­tez…
~ Par mon che­min…
Mar­beuf
1628
~ Oreilles la nature…
d’Aubi­gné
[1874]
~ Autant que d’abeilles bour­donnent…

~#~














 

Oreille. Tintin­nante. cherche au­reille.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 185r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_376]
(texte modernisé).

Aureille ou Oreille. Ronde ou ron­de­lette, en­ten­tive ou at­ten­tive, cu­rieuse, dé­li­cate, oyante, fa­cile, droite, fi­dèle, se­crète, ou­verte, petite, vive, di­li­gente, prompte, stu­dieuse, entre blanche et ver­meille, écou­tante, car­ti­la­gi­neuse.

Les Épi­thètes qui s’en­suivent sont propres aux bêtes brutes seu­le­ment :

Pen­dantes, coupées ou dé­cou­pées, tendres, fen­dues, chau­vis­santes, bais­sées, longues, creuses, ve­lues.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 28r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_62]
(texte modernisé).

[Essoril­lé. Dogue.]

[Oreillé /-ée /-s. Âne, chêne, chien, conque, lièvre, Sa­tyres, sot.]

[Voir aussi corps humain.]


 

«««  #  »»»

Oreille. Tinti­nante. cherche av­reille.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 185r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_376]
(texte original).

«««  #  »»»

Aureille ou Oreille. Ronde ou ron­de­lette, en­ten­tiue ou at­ten­tiue, cu­rieuse, de­li­cate, oiante, fa­cile, droicte, fi­dele, se­crette, ou­uerte, pe­tite, viue, di­li­gente, prompte, stu­dieuse, entre blanche & ver­meille, escou­tante, car­ti­la­gi­neuse.

Les Epi­thetes qui s’en­suiuent sont propres aux bestes brutes seu­le­ment :

Pendantes, coup­pees ou de­cou­pees, tendres, fen­dues, chau­uis­santes, bais­sees, longues, creuses, ve­lues.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 28r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_62]
(texte original).

[Essoril­lé. Dogue.]

[Oreillé [+aureil­lé] /-ee /-ez. Asne, chesne, chien, conque, lieure, Sa­tyres, sot.]

[Voir aussi corps humain.]