««« Sa­tyres »»»

« Satyres » ou « Saty­reaux » dans :
La Jessée
1583
~ Ni le refus…
Certon
1620
~ Sous ce large peu­plier…

~#~














 

Satyres. Fol­lets, nus, lé­gers, vo­lup­tueux, oreil­lés, cor­nus, mi-bêtes, fo­lâtres, chèvre-pieds, dieux, ra­vis­seurs, bou­quins, pail­lards, gais, sau­te­lants, fo­res­tiers, sau­vages, mar­que­tés, pelus, fol­le­tons, las­cifs, outra­geux, tré­pi­gnants, fuyards, mons­trueux, allègres, pé­tu­lants, vite-pieds, mon­ta­gnards, dé­bor­dés, ra­geux.

Pline (Livre 7, chap. 2) dit que les Satyres se trouvent en la région des Car­ta­dules, qui est ès mon­tagnes des Indes orien­tales, et que ce sont ani­maux fort légers, les­quels vont quel­que­fois à quatre pieds, et quel­que­fois courent à deux, comme ferait un homme. Ils sont si allègres qu’à peine les peut-on prendre, s’ils ne sont vieux ou malades. L’An­ti­qui­té les a révé­rés pour dieux des forêts.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
ff. 239v°-240r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_485_486]
(texte modernisé).

[Maître des Satyres, satyre. Bac­chus.]

[Voir aussi Dryades, Faunes, Ha­ma­dryades, Pan, Syl­vains.]


 

«««  #  »»»

Satyres. Fo­lets, nuds, legers, vo­lup­tueus, oreil­lez, cor­nus, mi-bestes, fo­lastres, cheure-pieds, dieux, ra­uis­seurs, bou­quins, pail­lards, gais, sau­te­lans, fo­res­tiers, sau­uages, mar­que­tez, pe­lus, fo­le­tons, las­cifs, ou­tra­geus, tre­pi­gnans, fuiards, mons­trueus, alaigres, pe­tu­lans, viste-pieds, mon­tai­gnards, des­bor­dez, ra­geus.

Pline (Liure 7. chap. 2.) dit que les Satyres se trouuent en la region des Car­ta­dules, qui est és mon­tagnes des Indes orien­tales, & que ce sont ani­maus fort legers, les­quels vont que­lque­fois à quatre pieds, & quel­que­fois courent a deux, comme feroit vn homme. Ils sont si allegres qu’à peine les peut on prendre, s’ils ne sont vieux ou malades. L’an­ti­qui­té les a reue­rez pour dieux des forests.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
ff. 239v°-240r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_485_486]
(texte original).

[Maistre des Satyres, satyre. Bac­chus.]

[Voir aussi Dryades, Faunes, Ha­ma­dryades, Pan, Syl­uains.]