««« sour­ce »»»

« source » ou « sources » dans :
Du Bellay
1550
~ Ô fleuve heu­reux…
1553
~ Plutôt les Cerfs…
1529
~ De quel tor­rent…
Baïf
1555
~ Tout tel que j’ai été…
La Pé­ruse
1555
~ Cesser, chère Nour­rice ?…
Bel­leau
1572
~ Plutôt la terre avor­te­ra…
Robert Gar­nier
1574
~ Le temps modère tout…
Chante­louve
1576
~ Seine qui fais…
de Brach
1576
~ Mais non, mais non…
Hes­teau
1578
~ Ô vive et sainte flamme…
La Jessée
1583
~ Plutôt la terre ingrate…
Du Monin
1585
~ Pardonne-moi Nom­bril…
Trel­lon
1587
~ De la bouche, des yeux…
Claude Gar­nier
1609
~ Quelle splen­deur…

~#~














 

Source. Vive, ja­sarde, fon­tai­nière, li­quide, tré­pi­gnante, creuse, sou­ter­raine ou sub­ter­ra­née, argen­tine, pro­fonde, on­doyante, mon­tueuse, basse, pé­til­lante, ga­zouil­larde, belle, pu­téale, bouil­lon­nante, im­mor­telle, sa­blon­neuse, ro­chère, non-mourante.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 251v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_509]
(texte modernisé).

[Les ido­lâtres de la jeune beauté du sexe fémi­nin, ont en si grande révé­rence cette par­tie de leur corps, qu’ils l’appellent source d’amour…]

[Source de feu. Soleil.]

[Source de volupté. Gour­man­dise.]

[Source des veines. Foie.]

[Voir aussi cours d’eau, fleuve, font ou fon­taine, ri­vière, ru, ruis­seau, tor­rent, ainsi que ca­nal, tuyau.]


 

«««  #  »»»

Source. Viue, ia­sarde, fon­tai­niere, li­quide, tre­pi­gnante, creuse, soub­ter­raine ou sub­ter­ra­nee, argen­tine, pro­fonde, on­doiante, mon­tueuse, basse, pe­til­lante, ga­zouil­larde, belle, pu­teale, bouil­lon­nante, im­mor­telle, sa­blon­neuse, ro­chere, non-mourante.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 251v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_509]
(texte original).

[Les ido­latres de la ieune beauté du sexe femin [sic], ont en si grande reue­rence ceste par­tie de leur corps, qu’ils l’appellent source d’amour…]

[Source de feu. Soleil.]

[Source de volupté. Gour­man­dise.]

[Source des veines. Foie.]

[Voir aussi cours d’eau, fleuue, font ou fon­taine, ri­uiere, ru, ruis­seau, tor­rent, ainsi que ca­nal, tuyau.]