Joachim DU BELLAY (1522-1560)
Qui a vu les Lis, et les Roses…
Paris, Arnoul L’Angelier, 1549.

«««

textes de
Du Bellay

»»»


«««

dispo­si­tion du
pré­am­bule
(2e stro­phe)

»»»


«««

»»»


 

propos :
les grâces
des demoi­selles

»»»

[…] 

Qui à ueu les Lyz, & les Rozes
Auecq’ la belle Aube decloses,
Celuy à ueu uotre beau Teint:
Dont le Blanc, & Vermeil ensemble
Le Pourpre coloré ressemble,
Et du Laict la Blancheur eteint.

Qui à conté les fleurs sacrées
Des Riues, Campaignes, & Prées,
Dont l’Air, quand il est plus rient,
Orne les Cheueux de la Terre,
Et les Pierres, que lon ua querre
Par tant de flotz en Orient:

Celuy à nombré (ce me semble)
Voz Graces, & Vertuz ensemble
Auecques les Traictz de uotz yeux,
Dont mil’, & mile fleches darde
Contre celuy, qui uous regarde,
L’Enfant, qui surmonte les Dieux.

[…] 

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

[…] 

Qui à ueu les Lyz, & les Rozes
Auecq’ la belle Aube decloses,
Celuy à ueu uotre beau Teint:
Dont le Blanc, & Vermeil ensemble
Le Pourpre coloré ressemble,
Et du Laict la Blancheur eteint.

Qui à conté les fleurs sacrées
Des Riues, Campaignes, & Prées,
Dont l’Air, quand il est plus rient,
Orne les Cheueux de la Terre,
Et les Pierres, que lon ua querre
Par tant de flotz en Orient:

Celuy à nombré (ce me semble)
Voz Graces, & Vertuz ensemble
Auecques les Traictz de uotz yeux,
Dont mil’, & mile fleches darde
Contre celuy, qui uous regarde,
LEnfant, qui surmonte les Dieux.

[…] 

 

Version de l’édition de 1569 en ligne le 12/01/06,
remplacée par celle de 1549 le 15/06/18.
Dernière révision le 23/11/20.