««« haque­bute ou arque­buse »»»

« arque­bu­sier » dans :
Baïf
1555
~ Comme quand le prin­temps…

~#~














 

Haque­bute ou Arque­buse. Meur­trière, vio­lente, prompte, ho­mi­cide, chas­se­resse, ou­tra­geuse, guer­rière, im­pé­tueuse, sou­daine, feu-vo­mis­sante, pou­dreuse, mar­tiale, tem­pé­tueuse, dom­ma­geable, fu­rieuse, éton­nante, per­ni­cieuse, en­sou­frée, cruelle, ton­nante, vul­ca­nienne, fou­droyante, mi­la­naise.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
ff. 121v°-122r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_249_250]
(texte modernisé).

[Voir aussi amorce d’haque­bute et artil­le­rie, bou­let, ca­non, ma­chine.]


 

«««  #  »»»

Haque­bute ou Harque­buze. Meur­triere, vio­lente, prompte, homi­cide, chas­se­resse, ou­tra­geuse, guer­riere, im­pe­tueuse, sou­daine, feu-uomis­sante, pou­dreuse, mar­tiale, tem­pes­tueuse, dom­ma­geable, fu­rieuse, eston­nante, per­ni­tieuse, en­sou­phree, cruelle, to­nante, vul­ca­nienne, fou­droiante, Mi­la­noise.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
ff. 121v°-122r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_249_250]
(texte original).

[Voir aussi amorce d’haque­bute et artil­le­rie, bou­let, ca­non, ma­chine.]