««« fou­dre »»»

« foudre » ou « foudres » dans :
Ron­sard
1552
~ Avec les lis…
~ Tant de cou­leurs…
~ Toujours des bois…
1553
~ Toujours ne tem­pête…
Des Autels
1553
~ De Jupi­ter…
Magny
1553
~ Entre les flots…
Pas­quier
1555
~ Rien ne me plaît…
Jo­delle
1574
~ Des astres, des forêts…
Gou­lart
1574
~ Tout ce que Rome tient…
Hes­teau
1578
~ Rien ne dure tou­jours…
La Jessée
1583
~ Le tiède flair…
Las­phrise
1597
~ Je pense­rais plu­tôt…
Angot
1603
~ Je ne crains d’Aqui­lon…
~ Toute chose prend fin…
Claude Gar­nier
1609
~ Ô beaux yeux bruns…
Certon
1620
~ L’épou­van­table plant…

~#~














 

Foudre. Enflam­mé, haut-tonnant, élan­cé, hor­rible, ron­flant, aigu, pu­nis­seur, feu-vomis­sant, rouge, pi­rouet­tant, ter­rible, mar­te­lant, en­sou­fré, pou­droyant, iné­vi­table, sif­flant, pré­ci­pi­teux, enne­mi, dis­pa­rais­sant, pé­né­tra­tif, ardent, ho­mi­cide, trans­pa­rent, effroyable, sul­fu­reux, gron­dant, cruel, tem­pes­ta­tif ou tem­pé­tueux, vio­lent, fuyard, tor­tueux, me­na­çant, ven­geur, igné, boute-feu, péril­leux, dom­ma­geable, vo­lant, céleste, fu­rieux, re­ten­tis­sant, vul­ca­nien, im­pé­tueux, bruyant, em­pen­né, ora­geux, etnéan, puis­sant, vite, au­da­cieux, tour­noyant, pré­sa­gieux, aérien, brû­lant, tour­bil­lon­neux, escar­bouil­lant, rui­neux, si­nistre, vé­hé­ment, jo­vien, tré­bu­chant, su­bit, ireux ou iré, splen­dis­sant, clair, mer­veil­leux, consom­mant, épou­van­table.

On peut user de ce mot au mas­cu­lin et fé­mi­nin.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
ff. 105v°-106r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_217_218]
(texte modernisé).

[Ami du foudre. Soufre.]

[Foudre bellique. Canon.]

[Foudre de guerre. Capi­taine, Char­le­magne, che­va­lier, gen­darme, Her­cule.]

[Foudroyant /-ante /-s. Armée, artil­le­rie, Austre, ba­taille, bel­li­queur ou bel­li­queux, bou­let, camp, ca­non, Dieu, effort, élo­quence, force, gen­darme, grêle, ha­que­bute ou ar­que­buse, Ju­pin ou Ju­pi­ter, ma­chine, mains, Mars, orage, pet, reîtres, san­glier, souf­fle­ment ou souf­flet, tem­pête, ton­nerre, tour­bil­lon, vent, vio­lence, yeux.]

[Foudroyés. Géants.]

[Foudroyeur. Jupin ou Ju­pi­ter.]

[Voir aussi Cyclopes, éclair, Phaé­ton.]


 

«««  #  »»»

Fouldre ou Foudre. Enflam­mé, haut-ton­nant, eslan­cé, hor­rible, ron­flant, agu, pu­nis­seur, feu-uomis­sant, rouge, pi­roue­tant, ter­rible, mar­te­lant, ensou­phré, pou­droiant, ine­ui­table, sif­flant, pre­ci­pi­teus, enne­mi, dis­pa­rois­sant, pe­ne­tra­tif, ardent, ho­mi­cide, trans­pa­rent, effroiable, sul­phu­reus, gron­dant, cruel, tem­pes­ta­tif ou tem­pes­tueus, vio­lent, fuiard, tor­tueus, me­na­çant, van­geur, ignee, boute-feu, peril­leus, dom­ma­geable, vo­lant, ce­leste, fu­rieus, re­ten­tis­sant, vul­ca­nien, im­pe­tueus, bruiant, em­pen­né, ora­geus, ætnean, puis­sant, viste, au­da­cieus, tour­noiant, pre­sa­gieus, aërein [sic], bru­lant, tour­bil­lon­neus, escar­bouil­lant, rui­neus, si­nistre, ve­he­ment, iouien, tre­bu­chant, su­bit, ireus ou iré, splen­dis­sant, clair, mer­ueil­leus, consom­mant, espou­uan­table.

On peut vser de ce mot au masc. & femin.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
ff. 105v°-106r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_217_218]
(texte original).

[Ami du foudre. Soulfre.]

[Foudre bellique. Canon.]

[Foudre de guerre. Capi­taine, Charle-maigne, che­ua­lier, gen­darme, Her­cule.]

[Foudroiant /-ante /-ans. Armee, artil­le­rie, Austre, ba­taille, bel­li­queur ou bel­li­queus, bou­let, camp, ca­non, Dieu, effort, elo­quence, force, gen­darme, gresle, ha­que­bute ou har­que­buze, ieux [yeux], Iup­pin ou Iup­pi­ter, ma­chine, mains, Mars, orage, pet, reistres, san­glier, souf­fle­ment ou souf­flet, tem­peste, ton­nerre, tour­bil­lon, vent, vio­lence.]

[Foudroieur. Iup­pin ou Iup­pi­ter.]

[Foudroiez. Geans.]

[Voir aussi Cyclopes, esclair, Phae­ton.]