««« Ili­ade »»»

« Iliade » dans :
Robert Gar­nier
1579
~ Que les rocs Capha­rés…
La Jessée
1583
~ Je n’égale mes soins…

~#~














 

Iliade. Gré­geoise, admi­rable, im­mor­telle, bel­li­queuse, grande, di­vine, la­bo­rieuse, ini­mi­table, œuvre de longue ha­leine, grave, belle, fa­meuse, ho­mé­rique, in­gé­nieuse, dif­fi­cile, fa­conde, admi­rable [dou­blon], hé­roïque, brave.

Iliade est l’excel­lent œuvre d’Homère, lequel en vingt-quatre livres contient la guerre des Grecs à l’en­contre des Troyens, pro­ve­nue à cause du ravis­se­ment d’Hélène.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 134v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_275]
(texte modernisé).

[Auteur de l’Iliade. Homère.]

[Voir aussi Bri­séis, Cas­sandre, Hec­tor, Pâ­ris, Polyxène, Priam, Troie et Achille, Aga­mem­non, Mé­né­las, Nes­tor, Ulysse.]

[Voir aussi Salel.]


 

«««  #  »»»

Iliade. Gre­geoise, admi­rable, im­mor­telle, bel­li­queuse, grande, di­uine, la­bo­rieuse, ini­mi­table, œuvre de longue aleine, graue, belle, fa­meuse, ho­me­rique, in­ge­nieuse, dif­fi­cile, fa­conde, admi­rable [dou­blon], he­roïque, braue.

Iliade est l’excel­lent oeuure d’Homere, lequel en vingt quatre liures contient la guerre des Grecs alen­contre des Troiens, pro­ue­nue à cause du rauis­se­ment d’Helene.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 134v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_275]
(texte original).

[Autheur de l’Iliade. Homere.]

[Voir aussi Bri­seis, Cas­sandre, Hec­tor, Pa­ris, Polyxene, Priam, Troie et Achille, Aga­mem­non, Me­ne­las, Nes­tor, Vlysse.]

[Voir aussi Salel.]