««« ré­jouis­sance »»»

 

~#~














 

Réjouis­sance. Gaie, amou­reuse, prin­ta­nière. vois joie.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 228r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_462]
(texte modernisé).

[Éjouissant. Musc.]

[Rebaudis­sant, c.-à-d. ré­jouis­sant /-ante. Bou­quet, gaie­té, lar­gesse, vin.]

[Réjouissant /-ante. Avril, fifre, ver­dure, vigne.]

[Voir aussi jouis­sance et ébat, plai­sir, sou­las, vo­lup­té.]


 

«««  #  »»»

Reiouïssance. Gaïe, amou­reuse, prin­ta­niere. vois ioie.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 228r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_462]
(texte original).

[Esioüissant. Musc.]

[Resbaudis­sant, I. res­iouis­sant [+res­ioüis­sant] /-ante. Bou­quet, gaye­té, lar­gesse, vin.]

[Resiouissant [+res­ioüis­sant] /-ante. Apuril, fifre, ver­dure, vigne.]

[Voir aussi iouis­sance et esbat, plai­sir, sou­las, vo­lup­té.]