Olivier de MAGNY (1529-1561)
Vos célestes beautés…
Paris, Vincent Sertenas, 1557.
ouvrir sur Gallica : sonnet CLXXII, f° 57r°.

Voz celestes beaultez, Dame, rendez aux cieux,
Et aux Graces rendez voz graces immortelles,
Et rendez voz vertuz aux neuf doctes pucelles,
Et au soleil rendez les raiz de voz beaux yeux.

Rendez, dame, rendez vostre riz gracieux,
Et de vostre beau sein les pomettes nouuelles
A la mere d’amour, qui les feit ainsi belles,
Afin d’enamourer les hommes & les dieux.

Rendez à Cupidon son arc & ses sagettes,
Dont vous rendez si bien les personnes subgettes,
Et puis ayant rendu ces diuines beaultez,

Et toutes ces vertuz d’où vous les auez prises,
Vous verrez qu’en rendant ces graces tant exquises,
Vous vous trouuerez seule auec voz cruaultez.

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

«««

textes de
Magny

»»»

«««

1557

»»»

«««

ana­phore de
« ren­dez »

 



texte
moder­nisé



~#~

Voz celestes beaultez, Dame, rendez aux cieux,
Et aux Graces rendez voz graces immortelles,
Et rendez voz vertuz aux neuf doctes pucelles,
Et au soleil rendez les raiz de voz beaux yeux.

Rendez, dame, rendez vostre riz gracieux,
Et de vostre beau sein les pomettes nouuelles
A la mere d’amour, qui les feit ainsi belles,
Afin d’enamourer les hommes & les dieux.

Rendez à Cupidon son arc & ses sagettes,
Dont vous rendez si bien les personnes subgettes,
Et puis ayant rendu ces diuines beaultez,

Et toutes ces vertuz d’où vous les auez prises,
Vous verrez qu’en rendant ces graces tant exquises,
Vous vous trouuerez seule auec voz cruaultez.

 

En ligne le 19/02/11.
Dernière révision le 10/02/20.