««« étin­cel­le »»»

« étin­celle » ou « étin­celles » dans :
Du Bellay
1549
~ De grand’ Beau­té…
~ Qui a nom­bré…
1550
~ Ces cheveux d’or, ce front…
Louise Labé
1555
~ Ô beaux yeux bruns…
Gré­vin
1560
~ Plus je suis tour­men­té…
~ L’Amour nous point, nous brûle…
Hes­teau
1578
~ Ta vertu, ta bon­té…
La Bode­rie
1582
~ Mais qui dira…
Blan­chon
1583
~ Le Roi du jour…
~ J’aime plus que mes yeux…

~#~














 

Étin­celle. Flam­boyante, vive, dril­lante, me­nue, cen­dreuse, ar­dente, rouge, vo­lante, pe­tite, cui­sante, inu­tile, pé­til­lante, ignée, sau­te­lante, orde.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 95v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_197]
(texte modernisé).

[Étin­ce­lant /-ante /-s. Airain, armes et ar­mures, astre, Au­rore, bra­sier, Ca­ni­cule, Etna, étoile, fer, feu, flambe ou flamme, gemme, pla­nète, rai ou rayon, yeux.]

[Voir aussi bluettes, scin­tille.]


 

«««  #  »»»

Estin­celle. Flam­boiante, viue, dril­lante, me­nue, cen­dreuse, ar­dente, rouge, vo­lante, pe­tite, cui­sante, inu­tile, pe­til­lante, ignee, sau­te­lante, orde.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 95v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_197]
(texte original).

[Estince­lant /-ante [+estin­cel­lante] /-s. Ætna, airain, armes & ar­meures, astre, Au­rore, bra­sier, Ca­ni­cule, estoille, fer, feu, flambe ou flamme, gemme, ieux [yeux], pla­nette, ray ou raion.]

[Voir aussi bluettes, scin­tille.]