Joachim BERNIER de LA BROUSSE (v. 1580-1623)
Ô beau rets d’or…
Poitiers, Julian Thoreau, 1618.

O Beau reth d’or, ô vouture albastrine,

O belle oreille, ô beaux yeux mes flambeaux,
O bruns sourcils, beaux arcs descoche-maux,
O ronde jouë, ô leure cinabrine,

O belle bouche excellente, & diuine,
O belles dents, diamants rares-beaux,
O nez traitif, ô petits monts jumeaux,
O belle gorge, ô neigeuse poictrine,

O col d’yuoire, ô menton fosselu,
O ventre court, grasset, & potelu,
O petit Antre amoureux, ô mains blanches,

O de Iunon les bras faicts pour cherir,
O ronds piliers, pieds de Thetys, ô hanches,
Que ie vous touche auant que de mourir.

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

 

textes de
Ber­nier

»»»

«««

1618

»»»

«««

ana­phore
de « ô »

 



texte
moder­nisé



~#~

O Beau reth d’or, ô vouture albastrine,

O belle oreille, ô beaux yeux mes flambeaux,
O bruns sourcils, beaux arcs descoche-maux,
O ronde jouë, ô leure cinabrine,

O belle bouche excellente, & diuine,
O belles dents, diamants rares-beaux,
O nez traitif, ô petits monts jumeaux,
O belle gorge, ô neigeuse poictrine,

O col d’yuoire, ô menton fosselu,
O ventre court, grasset, & potelu,
O petit Antre amoureux, ô mains blanches,

O de Iunon les bras faicts pour cherir,
O ronds piliers, pieds de Thetys, ô hanches,
Que ie vous touche auant que de mourir.

 

En ligne le 10/10/20.
Dernière révision le 20/04/21.