Jean de LA JESSÉE (1551-?)
Celui compte les feux…
Anvers, Christofle Plantin, 1583.

«««

textes de
La Jessée

»»»


 

 
 
 

 


«««

»»»


«««

propos :
les douleurs
de l’amant

»»»

[…] 

Elle dit, & l’Amour qui tache à m’esclauer,
La nouuelle Pallas va seulement trouuer :
Puis s’asseurant de vaincre à son los, & mon blame,
Entra subtilement dans les yeus de Madame :
Yeus non, mais enchanteurs des guerriers plus hardis !
Et depuis n’a bougé d’vn si beau Paradis.

Ie vous laisse iuger quelle fust ma misere,
Et s’il n’eust pas moyen d’assouuir sa colere :

Celuy conte les feus des Hivernales nuis,
Qui nombrera les maus que i’ay receu depuis :
Moins de Cygnes void-on aus bordz de la Tamise,
De Truites dans la Touure, à l’entour de Venise
De Gondoles sur l’onde : & d’vn saut foleton
Bondissent moins de Veaus, parmy le champ Breton :

Las ! il s’arma si bien, qu’esblouyssant ma veuë,
A moy mesme il m’osta, si tost que ie l’eus veuë :
Mais bien que le courage à la fin me faillit,
Si me puis ie vanter que des qu’il m’assaillit
Pour le moins ie luy couste vn millier de sagettes,
Dont il eust peu ferir autant d’ames sugettes.

[…] 

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

[…] 

Elle dit, & l’Amour qui tâche à m’esclauer,
La nouuelle Pallas va seulement trouuer :
Puis s’asseurant de vaincre à son los, & mon blame,
Entra subtilement dans les yeus de Madame :
Yeus non, mais enchanteurs des guerriers plus hardis !
Et depuis n’a bougé d’vn si beau Paradis.

Ie vous laisse iuger quelle fust ma misere,
Et s’il n’eust pas moyen d’assouuir sa colere :

Celuy conte les feus des Hyuernalles nuis,
Qui nombrera les maus que i’ay receu depuis :
Moins de Cygnes void-on aus bordz de la Tamise,
De Truites dans la Touure, à l’entour de Venise
De Gondoles sur l’onde : & d’vn saut foleton
Bondissent moins de Veaus, parmy le champ Breton :

Las ! il s’arma si bien, qu’esblouyssant ma veuë,
A moy mesme il m’osta, si tost que ie l’eus veuë :
Mais bien que le courage à la fin me faillit,
Si me puis ie vanter que des qu’il m’assaillit
Pour le moins ie luy couste vn millier de sagettes,
Dont il eust peu ferir autant d’ames sugettes.

[…] 

 

En ligne le 12/05/07.
Dernière révision le 20/11/20.