Vasquin PHILIEUL (1522-?)
Où prit amour…
Avignon, B. Bonhomme, 1555 (Paris, 1548).

Où prit amour et dedans quelle veine
L’or des cheveux ? et en quelles épines,
A-t-il cueilli les roses et les brines,
Pour leur donner âme, pouls, et haleine ?

Où trouva-t-il les perles, par qui freine,
Et interrompt paroles pèlerines ?
Où prit-il tant de beautés si divines,
Et du beau front celle hauteur sereine ?

En quelle Sphère, et de quels anges prit
Ce chant céleste, avec qui mon esprit
S’en va de moi, ou il s’en faut bien peu ?

De quel Soleil mit la lumière en terre
De ces beaux yeux par qui j’ai paix et guerre,
Et tient mon cœur de feu et glas repu ?

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

Où prit amour et dedans quelle veine
Lor des cheveux? et en quelles épines,
A-t-il cueilli les roses et les brines,
Pour leur donner âme, pouls, et haleine?

Où trouva-t-il les perles, par qui freine,
Et interrompt paroles pèlerines ?
Où prit-il tant de beautés si divines,
Et du beau front celle hauteur sereine?

En quelle Sphère, et de quels anges prit
Ce chant céleste, avec qui mon esprit
S’en va de moi, ou il s’en faut bien peu ?

De quel Soleil mit la lumière en terre
De ces beaux yeux par qui j’ai paix et guerre,
Et tient mon cœur de feu et glas repu ?

 

En ligne le 29/09/20.
Dernière révision le 30/10/20.