Joachim DU BELLAY (1522-1560)
De fleurs, d’épis…
Paris, Federic Morel, 1558.

D e fleurs, d’espics, de pampre ie couronne
P alés, Cerés, Bacchus : à fin qu’icy
L e pré, le champ, & le terroy aussy
E n fein, en grain, en uandange foisonne .

D e chault, de gresle, & de froid qui estonne
L ’ herbe, l’espic, le sep, n’ayons soucy :
A ux fleurs, aux grains, aux raysins adoulcy
S oit le printemps, soit l’esté, soit l’autonne .

L e bœuf, l’oyseau, la cheure ne deuore
L ’ herbe, le blé, ny le bourgeon encore .
F aucheurs, coupeurs, uandangeurs, louez donques

L e pré, le champ, le uignoble Angeuin :
G ranges, greniers, celiers on ne uid onques
S i pleins de fein, de froument, & de uin .

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

e fleurs, d’espics, de pampre ie couronne
alés, Cerés, Bacchus : à fin qu’icy
e pré, le champ, & le terroy aussy
n fein, en grain, en uandange foisonne .

e chault, de gresle, & de froid qui estonne
L ’ herbe, l’espic, le sep, n’ayons soucy :
ux fleurs, aux grains, aux raysins adoulcy
oit le printemps, soit l’esté, soit l’autonne .

e bœuf, l’oyseau, la cheure ne deuore
L ’ herbe, le blé, ny le bourgeon encore .
aucheurs, coupeurs, uandangeurs, louez donques

e pré, le champ, le uignoble Angeuin :
ranges, greniers, celiers on ne uid onques
i pleins de fein, de froument, & de uin .

 

Version de l’édition de 1560 en ligne le 01/05/09,
remplacée par celle de 1558 le 10/06/18.
Dernière révision le 23/11/20.