««« bois »»»

« bois », « bos­quet » ou « boisquil­lon » dans :
Phi­lieul
1548 [1555]
~ Tous animaux… (Canz., 22)
~ La mer n’a point… (Canz., 237)
Du Bellay
1550
~ Ni par les bois…
1553
~ Plutôt les Cerfs…
Ron­sard
1552
~ Ce ris plus doux…
~ Toujours des bois…
Baïf
1555
~ Comme quand le printemps…
~ À rames voguera…
Buttet
1561
~ Il était nuit…
~ Quand le clair ciel…
La Bode­rie
1571
~ Comme un coupeur de bois…
Gadou
1573
~ Si vous voulez savoir…
Jo­delle
1574
~ Comme un qui s’est perdu…
1575
~ Ton Neptun mon binet
Le Loyer
1576
~ Hé, Cruelle, ne veux-tu pas…
Du Pré
1577
~ Que je cherche les champs…
Hes­teau
1578
~ Comme on voit un chevreuil…
Robert Gar­nier
1579
~ Que bien vrai le chantre sacré…
La Jessée
1583
~ Ô guerre, ô paix…
~ Ni le refus…
Blan­chon
1583
~ Le Printemps gra­cieux… [strophe 7]
Jacques de Romieu
1584
~ Qui compte­ra les fleurs…
~ Ni ce miel…
Du Monin
1585
~ Ô du sacré Nombril…
De­saurs
1589
~ Bel est le bois…
Louven­court
1595
~ Qui peut compter…
Las­phrise
1597
~ J’ai vu les belles fleurs…
~ La beauté se fait voir…
~ Qui veut nombrer…
Grisel
1599
~ Le rocher endur­ci…
Malde­ghem
1606
~ Tout ani­mal… (Canz., 22)
~ Tant d’ani­maux… (Canz., 237)
Claude Gar­nier
1609
~ Par le milieu…
~ Que de buissons…
~ Ni mont, ni roc…
Certon
1620
~ Sous ce large peuplier…
Mar­beuf
1628
~ La propre­té…

~#~
















* boisquillon : petit bois, bosquet
 

Bois. Sacré, ombreux, fort, épais, haut, plaisant, recu­lé, profi­table, vert ou ver­doyant. Le dimi­nu­tif Bosquet ou Boschet.

C’est un nom géné­ral qui se prend pour Forêt, Taillis, Bocage, et toutes autres sortes de bois : À cette cause tu lui attri­bue­ras les épi­thètes propres de ce que tu voudras qu’il signi­fie.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 37v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_81]
(texte modernisé).

[Ami des bois. Loup.]

[Feuille des bois. Homme.]

[Garde-bois. Diane.]

[L’honneur des bois. Dryades.]

[Image des bois. Écho.]

[Renverse-bois. Hiver.]

[Voir aussi arbre, buisson, haie…]






















«««  #  »»»

Bois. Sacré, ombreus, fort, espais, haut, plaisant, recu­lé, proffi­table, vert ou ver­doiant. Le dim. Bosquet ou Boschet.

C’est vn nom gene­ral qui se prend pour Forest, Taillis, Bocage, & toutes autres sortes de bois : A ceste cause tu lui attri­bue­ras les epi­thetes propres de ce que tu voudras qu’il signi­fie.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 37v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_81]
(texte original).

[Ami des bois. Loup.]

[Fueille des bois. Homme.]

[Garde-bois. Diane.]

[L’honneur des bois. Dryades.]

[Image des bois. Echo.]

[Renuerse-bois. Hiuer.]

[Voir aussi arbre, buisson, haie…]