««« For­tune »»»

« For­tune » ou « for­tune » dans :
Scève
1544
~ Fortune forte…
Phi­lieul
1548 [1555]
~ Ô doux dédains… (Canz., 205)
Du Bellay
1550
~ Me soit amour…
Pele­tier
1555
~ Fortune, Amour…
Baïf
1555
~ Tout tel que j’ai été…
Pas­quier
1555
~ Ô nuits, non nuits…
Bu­gnyon
1557
~ Malgré le sort…
Buttet
1561
~ Quand le clair ciel…
Des­portes
1573
~ Mettez-moi sur la mer…
Le Loyer
1576
~ Ma nef s’en va flot­tant…
Cathe­rine Des Roches
1583
~ La Beauté, la doc­trine…
Jamyn
1584 [1879]
~ L’été sera l’hiver…
Le Gay­gnard
1585
~ S’être vu des plus grands…
Chassi­gnet
1594
~ Toujours des vents émus…
Sainte-Marthe
1600
~ De Nature, du Ciel…
Angot
1603
~ Quand je pense être fort…
Malde­ghem
1606
~ Mettez-moi où Phé­bus… (Canz., 145)

~#~














 

Fortune. Ha­sar­deuse, rouante, per­verse, dure, jour­na­lière, aveugle, muable, reine de l’uni­vers, sourde, in­cons­tante, ad­verse, en­ne­mie des pros­pé­rants, incer­taine, muette, in­grate, men­son­gère, va­riable, mé­chante, pi­pe­resse, sotte, abo­mi­nable, in­fâme, mons­trueuse, im­por­tune, vo­lage, em­pe­rière du monde, fé­lonne, ma­ligne, in­si­dieuse, dé­cep­tive, marâtre, inhu­maine, su­perbe, mor­dante, inju­rieuse, vaine, mo­bile, en­vieuse, cruelle, ins­table, maî­tresse, im­pé­rieuse, fille de lionne, puis­sante, trom­peuse, déesse, espé­rance des mi­sé­rables, dou­teuse, épou­van­table, nui­sante ou nui­sible, chi­mère, per­ni­cieuse, di­verse, par­jure, mal­heu­reuse, va­cil­lante, dom­ma­geable, soup­çon­neuse, va­ga­bonde, in­domp­table, ma­li­cieuse, dé­loyale, men­te­resse, ar­ro­gante, mo­queuse, flat­te­resse, in­sen­sée, ma­len­con­treuse, lé­gère, me­na­çante, fra­gile, brave, au­da­cieuse, fa­tale, toute-puis­sante, inique, fa­vo­rable, con­traire, dé­sas­treuse, tour­noyante.

Fortune n’est qu’un subit, et ino­pi­né évé­ne­ment des choses, soient bonnes ou mau­vaises : Toute­fois elle a été ré­cla­mée par les an­ciens comme déesse, et c’est le propre mot dont use Du Pinet en sa tra­duc­tion de Pline livre se­cond chap. 7 et l’ado­raient avec ou­trages, tels qu’ils sont ci-dessus men­tion­nés.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 105r°v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_216_217]
(texte modernisé).

[Défortuné. Dé­sastre.]

[Dompte-fortune. Sagesse.]

[Fils de Fortune. Hasard.]

[Fortuit /-uite /-s. Acci­dent, aven­ture, biens, cas, chance, chute, coup, dé­pouille, dé­sastre, effroi, évé­ne­ment, ha­sard, mal­heur, mé­chef, oc­ca­sion, ruine, sort.]

[Fortuné /-ée. Ara­bie, audace, Au­guste, pros­pé­ri­té, vain­queur.]

[Jouet de fortune. Dés.]

[Jouet de la fortune. Homme.]

[Mal-fortuné. Avare ou ava­ri­cieux.]

[Voir aussi infortune.]


 

«««  #  »»»

Fortune. Ha­zar­deuse, roüante, per­uerse, dure, iour­na­liere, aueugle, muable, roine de l’vni­uers, sourde, in­cons­tante, ad­uerse, en­ne­mie des pros­pe­rans, in­cer­taine, muette, in­grate, men­son­gere, va­riable, mes­chante, pi­pe­resse, sotte, abho­mi­nable, in­fame, mons­trueuse, im­por­tune, vo­lage, em­pe­riere du monde, fe­lonne, ma­ligne, in­si­dieuse, de­cep­tiue, ma­ratre, in­hu­maine, su­perbe, mor­dante, in­iu­rieuse, vaine, mo­bile, en­uieuse, cruelle, ins­table, mais­tresse, im­pe­rieuse, fille de lionne, puis­sante, trom­peuse, deesse, espe­rance des mi­se­rables, dou­teuse, espou­uan­table, nui­sante ou nui­sible, chi­mere, per­ni­tieuse, di­uerse, par­iure, mal­heu­reuse, va­cil­lante, dom­ma­geable, soup­çon­neuse, va­ga­bonde, in­dom­table, ma­li­tieuse, des­loiale, men­te­resse, ar­ro­gante, mo­queuse, fla­te­resse, in­sen­see, ma­len­con­treuse, le­gere, me­na­çante, fra­gile, braue, au­da­cieuse, fa­tale, tout-puis­sante, inique, fa­uo­rable, con­traire, de­sas­treuse, tour­noiante.

Fortune n’est qu’vn subit, & ino­pi­né eue­ne­ment des choses, soient bonnes ou mau­uaises: Toutes­fois elle a esté re­cla­mee par les an­ciens comme deesse, & c’est le propre mot dont vse du Pinet en sa tra­duc­tion de Pline liure se­cond chap. 7. & l’ado­roient auec ou­trages, tels qu’ils sont ci dessus men­tion­nés.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 105r°v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_216_217]
(texte original).

[Deffortuné. De­sastre.]

[Domte-fortune. Sagesse.]

[Fils de fortune. Hazard.]

[Fortuit /-uite /-s. Acci­dent, aduen­ture, biens, cas, chance, cheute, coup, de­sastre, des­pouille, effroi, eue­ne­ment, ha­zard, mal­heur, me­chef, oc­ca­sion, ruine, sort.]

[Fortuné /-ee. Ara­bie, audace, Au­guste, pros­pe­ri­té, vain­cueur.]

[Iouët de fortune. Dets.]

[Iouet de la fortune. Homme.]

[Mal-fortuné. Auare ou aua­ri­cieus.]

[Voir aussi in­for­tune.]