««« fils »»»

« fils » dans :
Ron­sard
1552
~ Quand au pre­mier…
Le Caron
1554
~ Claire en beau­té…
Fon­taine
1555
~ Mon petit fils…
Buttet
1561
~ Tu as ce crin…
Le Saulx
1577
~ Plutôt de l’Uni­vers… (Th., 123)
Hes­teau
1578
~ Passants ne cher­chez plus…
Robert Gar­nier
1579
~ Que bien vrai le chantre sacré…
~ Que les rocs Capha­rés…
Louven­court
1595
~ L’air parfu­mé…
Anne de Mar­quets
1605
~ La terre ne pro­duit…
Bernier de La Brousse
1618
~ Le feu, les cou­leu­vreaux…
Certon
1620
~ L’épouvantable plant…
~ Pour ravir la toi­son…
Mar­beuf
1628
~ Je ne m’étonne plus…

~#~














¶ « le fils de Rhée » (Ronsard) : Jupiter
¶ le « fils de la belle Calliope » (Rob. Garnier) : Orphée
¶ le « fils de Vénus » (Buttet), le « fils ailé de la belle Cypris » (Louven­court) ou le « fils de la fille à la mer » (Certon) : Amour ou Cupidon
¶ le « fils de Japet » (Bernier de La B.) : Promé­thée
¶ le « fils de Pasiphæ » (Certon) : le Mino­taure
¶ le « fils à la nuit » (Certon) : le sommeil
 
 

«««  #  »»»